Animations pédagogiques : les enseignants sont à même de connaître leur besoin

Animations pédagogiques :

Pas question de nous imposer des animations pédagogiques « obligatoires »!

Les enseignants sont les mieux à même de connaître leurs besoins en formation!

Faites nous remonter vos besoins!

Le Ministre de l’Education Nationale a décidé d’imposer les thèmes des animations pédagogiques sur le bloc de nos 18H.

Les thèmes: le français et les mathématiques.

En réalité, il ne s’agit pas d’un texte réglementaire officiel mais d’un courrier de la DGESCO aux recteurs, IA, IENA et IEN 

… qui indique que «les 18 h d’animation pédagogique et de formation continue prévues dans les ORS des PE seront obligatoirement centrées sur des actions dédiées à l’enseignement de la lecture, de l’écriture et des mathématiques (…)»selon des volumes de 9 h pour le français et 9 h pour les mathématiques, sur des sujets définis précisément pour chaque cycle.

Ainsi, ce courrier vise à contraindre chaque enseignant à participer à des animations en n’ayant plus aucune liberté de choix. L’ensemble des animations pédagogiques seraient prédéterminées par le niveau de classe occupé pendant l’année scolaire.

Quid des autres matières… Quid de que vont décider les IEN pour les collègues à cheval sur plusieurs cycles… Quid des remplaçants…

Comme vous le savez, nous avons toujours expliqué et défendu que la notion d’animation « obligatoire » n’existait pas, 

elle n’a pas de valeur réglementaire.

Le décret n° 2017-44 du 29 mars 2017 définissant nos obligations de service précise que nous devons effectuer «18 h consacrées à des actions de formation continue, pour au moins la moitié d’entre elles, et à de l’animation pédagogique»Ne figure dans ce texte aucune notion d’animation ou de formation obligatoire. Les PE sont libres de choisir comment ils effectuent ces 18 h.  

Nous continuons à le défendre.

Pour le SNUDI FO 63, les enseignants sont les mieux à même de savoir de quelles formations ils ont besoin: 

peut être en français, peut être en mathématiques mais pas que !

« …concertation avec les équipes pédagogiques des écoles pour fixer les conférences pédagogiques soit après la classe, soit le mercredi… »

C’est ce qu’indique la note de service n° 91-133 du 11 juin 1991: ainsi, les IEN ne peuvent fixer de conférences pédagogiques après la classe ou le mercredi “qu’après concertation avec les équipes pédagogiques des écoles” !

C’est pourquoi nous vous invitons à nous faire remonter vos revendications en matière d’animations pédagogiques (organisation et thèmes) afin que nous les portions au DASEN et que nous les défendions!

Le droit de participation aux Réunions d’Informations Syndicales (RIS) à déduire des animations pédagogiques!

Par ailleurs, vous devez noter que vous avez le droit de déduire de vos 18h d’animations pédagogiques 9h de réunions d’informations syndicales.

Ces réunions sont ouvertes à TOUS les enseignants du département, syndiqués et non syndiqués!

Même s’il est prévu une animation pédagogique avant la tenue d’une RIS ( RIS dont la date ne serait pas encore prévue), vous pouvez quand même informer votre IEN que vous ne serez pas présent à telle animation pédagogique car vous allez vous inscrire à une réunion d’informations syndicales dont vous le tiendrez au courant.

Le SNUDI FO 63 peut convenir avec vous de la date et lieu de ces RIS: cela peut être sur votre école à l’heure que vous souhaitez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *