Rassemblement de plus de 8000 personnes à Matignon à l’appel de FO, et la suite ?

Jeudi 7 Février 2019, la manifestation nationale à l’appel de Force Ouvrière a rassemblé 8 000 manifestants à Paris.

Cette réussite pour la défense des Services Publics et le Pouvoir d’Achat connaîtra un prolongement par la construction du rapport de force et la mobilisation.

(prenez connaissance en PJ de la lettre de Christian Grolier, secrétaire général de la FGF FO, adressée au Premier Ministre)

  • Mardi 5 février, à l’appel de la CGT, SUD, FSU, UNL, UNEF et FNEC FP FO dans le Puy de Dôme, ce sont 4 500 personnes qui ont manifesté dans les rues de Clermont Ferrand aux côtés des gilets jaunes.
  • Mercredi 6 février, plus 60 collègues en grève, parents d’élèves et élus étaient mobilisés pour sauver leur classe ou demander une ouverture.

A 14h00, devant le rectorat, à l’appel unitaire national des organisations syndicales, AESH et enseignants étaient présents pour défendre les revendications des AESH.

  • Jeudi 7 février, à l’appel de FO, 8 000 personnes se sont rassemblées à Matignon pour revendiquer l’augmentation des salaires.
  • Samedi 9 février : avec les gilets jaunes, des militants et adhérents FO étaient dans le cortège manifestant à Clermont Ferrand.

Que ce soit sur la question de la carte scolaire, des revendications des enseignants, des fonctionnaires, des salariés ou des personnels précaires,

la détermination dans ces actions montre la colère qui gronde et s’organise !

Dans le Puy de Dôme, comment continuons-nous à construire le rapport de force ?

Lettre de Christian Grolier au Premier Ministre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *