Les nouvelles règles de mouvement des personnels rejetées par les organisations syndicales FO/UNSA/SNUIPP

Le CTSD du 1er avril a étudié la circulaire du mouvement intra départemental des personnels du Puy-de-Dôme.

Si les propositions des organisations syndicales ont permis de faire évoluer la première mouture de l’IA, ce nouveau mouvement est un grand bouleversement pour l’ensemble des collègues :

  • une partie des personnels sera affectée à titre définitif, ou provisoire sur des postes non choisis : pour FO, c’est inadmissible et cela montre encore un peu plus le manque de considération du ministère envers ses agents !
  • l’algorithme qui va gérer tout cela n’est pas du tout connu des services de l’Administration et beaucoup de questions des OS lors du CTSD sont restées en suspens.

DERNIERE MINUTE : l’ensemble des collègues a reçu un message sur I-prof ce mardi 2 avril expliquant que dans les départements où le mouvement intra-départemental a commencé « en raison d’un problème technique, le serveur a été suspendu » ! Quel amateurisme !

FO sera présent auprès de chaque collègue qui le sollicitera pour l’aider au mieux dans la préparation du mouvement qui aura lieu du 23 avril au 10 mai et a annoncé à M le DASEN qu’il défendrait tous les collègues qui saisiraient le syndicat sur l’arbitraire de ce mouvement.C’est dans ce contexte de dégradation de nos conditions de travail, qui fait écho au dynamitage de l’école publique et des statuts contenue dans la Loi Blanquer et dans la Loi de Transformation de la Fonction publique, que les personnels s’organisent afin de  résister à toutes ces mesures.

Seule la mobilisation de masse pourra faire reculer ce gouvernement qui passe en force contre les personnels en piétinant leurs droits !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *