Aux « oubliés de PPCR » : le SNUDI FO 63 continue de porter la revendication de la prise en compte de l’AGS pour les ex-instituteurs

Depuis 2018 le SNUDI FO intervient auprès du ministère pour que soit pris en compte l’Ancienneté Générale de Services pour les ex-instituteurs devenus PE pour la promotion Hors Classe.

Le SNUDI FO 63, avec son syndicat national, porte cette revendication devant toutes les instances au niveau départemental et national depuis l’application de PPCR.

Le 17 mai 2019, lors du CHSCT D, Force Ouvrière a une nouvelle fois discuté de cette question, subie par les collègues comme une injustice. D’autre part, la FNEC FP FO 63 a demandé une entrevue auprès de M le DASEN, etportera encore, parmi tous les dossiers, cette revendication si aucune réponse satisfaisante n’a été donnée de sa part d’ici là.
Pour l’instant les réponses qui nous sont faites sont que c’est au niveau du ministère que ça bloque ! Il va pourtant bien falloir trouver une solution pour que l’équité de traitement sur la passage à la HC soit appliquée.

Avec PPCR, et l’injustice de son évaluation et son inéquité de traitement entre ex-instituteurs et PE, FO le réaffirme, certains collègues partiront à la retraite sans être promus à la Hors Classe.ABANDON DE PPCR !

Lettre du SNUDIFO au Ministre du 27/09/18 (lettre intégrale en PJ). Extrait :« À plusieurs reprises, et notamment par courrier en date du 1er juin 2018 […] nous demandions, entre autre autres, un barème essentiellement basé sur l’Ancienneté Générale des Services et non sur l’ancienneté dans l’échelon acquise dans le corps des PE. En effet la mise en oeuvre du décret pris en application de PPCR pénalise doublement les ex-instituteurs. Il nous semble donc incontournable que la prise en compte de l’AGS dans le barème en lieu et place de l’ancienneté dans l’échelon acquis dans le corps des PE, soit insitituée.La prise en compte de cette revendication d’urgence permettrait de mettre fin à cette situation.« 

Vous trouverez en PJ la réponse de mars 2019 aux représentant du « Collectif des oubliés » qui ont interpellé le SNUDIFO : « Nous partageons totalement le fait que tous les collègues anciens instituteurs ont déjà été fortement lésés par la nouvelle grille d’évaluation… »  » Votre objectif du maintien de la prise en compte de l’AGS en cas d’égalité de barème correspond à nos propres demandes… »

Le SNUDI FO 63 continue d’accompagner les collègues qui font un recours sur leurs appréciations de carrière auprès de M le DASEN dans des entrevues individuelles.Le SNUDI FO 63 s’engage à porter de nouveau devant l’IA cette revendication avant la CAPD de juillet qui traitera des avancées HC dans le Puy de Dôme.

Le SNUDI FO 63 pose la question : si cette revendication n’est pas prise en compte, que sommes-nous prêts à faire, nous personnels de l’Education Nationale, pour qu’elle soient appliquée ? Pour FO, le retrait de ce protocole est la seule solution. Il ne peut pas y avoir de bon PPCR !

FO rappelle ses revendications :
– un ratio promus/promouvables de 18 %, ce qui permettrait une augmentation significative du nombre de promus.
– Pas un PE retraitable sans être promu à la HC
– un barème essentiellement basé sur l’ancienneté générale de services
– abandon de PPCR, source d’arbitraire et de division entre les personnels ; 

Rappel des signataires de PPCR et de son évaluation arbitraire au CTM du 27/12/16 :

Pour : UNSA, FSU, CFDT

Contre : FO, CGT, FGAF

Rappel des élus en CAPD du Puy de Dôme : FO, UNSA, FSUEnfin FO alerte que le gouvernement apporte de nouvelles modifications à PPCR qui aggrave l’arbitraire (cf communiqué en PJ) :« les collègues qui ont été évalués sans entretien de carrière ont obtenu une appréciation pour laquelle les « excellent » étaient limités à 10%. Ainsi ils subissent une double peine : évaluation arbitraire sans entretien avec un accès limité à l’appréciation « Excellent » par rapport à ceux évalués par la suite ! »

Avec PCCR, FO dénonce depuis le début la casse de l’équité de traitement des personnels dans le déroulé de carrièreAvec la loi Blanquer, FO dénonce la casse du statut de Professeurs des écoles, et de l’école républicaine.Abandon de PPCR / Non à la loi BlanquerConstruisons les moyens d’action pour gagner sur nos revendications !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *