Compte rendu CHSCT du 63 : Remplaçants, PPCR, Inclusion scolaire, Locaux

FO a défendu tous les dossiers qui lui ont été confiés.En PJ : le compte-rendu détaillé, ainsi que la déclaration liminaire.

Manque de remplaçants dans le département : l’Administration nous répond qu’il n’y aura pas de création de postes alors que la situation est extrêmement tendue dans le 63. Le SNUDIFO 63 ne compte pas en rester à cette réponse qui nie la réalité du terrain, et informera les personnels des suites des actions du syndicat. Il faut augmenter le vivier de remplaçants sur des postes statutaires, la situation est inadmissible. 

Continuez à faire remonter les situations de vos écoles ICI (départ en formation annulé, nombres de jours non remplacés, décharges de direction non assurée…) 

Prise en compte de l’AGS des ex-instituteurs pour le passage à la HC : FO porte encore une fois cette revendication. PPCR : FO continue de demander l’abandon de cette évaluation injuste et arbitraire. 

Inclusion scolaire systématique : si pour FO des intégrations d’enfants en situation de handicap peuvent se faire au cas par cas, la directive ministérielle d’une inclusion scolaire systématique ne fonctionne pas. Cela place les personnels dans des situations ingérables. Le droit aux familles d’avoir un enseignement adapté aux besoins de leur enfant est renié.

Guide co-construit par l’UNSA, la FSU et l’Administration pour « gérer les enfants à troubles du comportement » :FO ne s’associe pas à ce guide qui stigmatise les personnels et ne répond pas à la revendication de création de postes et de structures spécialisés.

Allègement de service : l’Administration annonce d’ores et déjà que les 31 demandes reçues aujourd’hui ne seront pas toutes satisfaites. FO défendra tous les dossiers qu’il aura en sa possession : ce n’est pas aux personnels de se mettre à temps partiel quand leur santé est engagée.

Protection fonctionnelle : encore des dossiers portés par FO pour des collègues diffamés par des parents d’élèves. L’Administration doit apporter des réponses pour protéger ses agents.

Problèmes de locaux dans deux écoles : après des années de demandes non satisfaites, FO permet, grâce à son intervention auprès des collègues, d’obtenir enfin des solutions.  

Parce que ce CHSCT D montre que la réalité des conditions de travail dans les écoles et d’apprentissage des élèves est loin des annonces ministérielles,

Parce que la loi Blanquer ne répond en rien aux revendications,

Parce que la loi de transformation de la fonction publique veut effacer cette instance,

Discutons dans les écoles, les établissements des moyens pour faire plier ce gouvernement, et gagner sur nos revendications !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *