CHSCT D extraordinaire spécial direction du 8/11/2019

(en PJ le compte rendu détaillé : PPMS, PAI, PPCR, inclusion scolaire systématique, loi Blanquer…)

Un CHSCT D extraordinaire sur la question de la direction d’école suite au suicide de notre collègue Christine Renon a été convoqué vendredi 8 novembre dans le Puy de Dôme à la demande des organisations syndicales. Vous trouverez en PJ la déclaration liminaire de la FNEC-FP-FO.

Malgré des revendications déjà connues, aucune mesure n’a été annoncée à ce CHSCT D.
Alors que chaque directeur de moins de 4 classes attend qu’on leur confirme que la loi soit appliquée en terme de décharges de direction dans le Puy de Dôme, l’Administration nous répond que ce ne sera pas encore le cas cette année ! Le SNUDI FO a interpellé directement le ministère sur ce point qui ne semblait pas au courant de la situation critique dans le Puy de Dôme ! Un scandale !

Les revendications des directeurs sont connues. Le Ministre doit les satisfaire :

  • augmentation du temps de décharge de direction
  • augmentation du régime indiciaire
  • obtention d’une aide administrative sous statut
  • allègement des tâches administratives

A ce Ministre qui joue la montre pour que la colère retombe,

A ce Ministre qui de façon scandaleuse instrumentalise le suicide de notre collègue Christine Renon pour remettre sur la table la question d’un statut de directeur supérieur hiérarchique et des EPEP,

A ce Ministre qui a lui-même supprimé les emplois d’EVS qui aidaient les directeurs,

Les personnels répondent par l’organisation massive de la grève reconductible à partir du 5 décembre afin de faire reculer le gouvernement sur la réforme de retraite par points et pour gagner sur l’ensemble des revendications !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *