Grève des AESH : halte aux fausses rumeurs et aux fausses consignes : tous en grève à partir du 5 décembre !

Tous et toutes en grève à partir du 5 décembre, déjà près de 100 écoles fermées dans le 63, des dizaines de grévistes majoritaires dans les autres, et des discussions engagées  sur la reconduction dès le 6 avec un seul objectif : gagner et faire plier le gouvernement !

1- Les AESH n’ont pas à faire de déclaration d’intention de grève ! 

La déclaration d’intention de grève est imposée aux seuls professeurs des écoles dans le cadre de la mise en oeuvre du Service Minimum d’Accueil par les mairies. Si un AESH décide de faire grève, il n’a à prévenir personne, ni l’Inspection Académique, ni la coordonnatrice AESH, ni le directeur d’école, ni les adjoints, ni les familles.

2-  Lorsque 100% des professeurs d’une école sont en grève, les AESH n’ont pas à venir à l’école ! 

Les enfants accueillis à l’école, dans le cadre du Service Minimum d’Accueil, le sont sous la responsabilité de la mairie dans un cadre périscolaire. Or pour qu’un AESH travaille sur un temps périscolaire, il faut une convention entre l’Education Nationale et la collectivité (article L917-1 et L916-2 du Code de l’éducation). Aucune convention de ce type n’est signée dans le département ou l’académie.

3. Si tous les enfants ayant une notification MDPH sont absents, l’AESH n’a pas à rester à l’école et n’a pas à faire de demande d’autorisation d’absence ! Il est certain que très peu d’enfants seront présents dans les écoles en grève, dont les enfants ayant une notification pour un accompagnement humain.

Les AESH nommés sur plusieurs établissements n’ont pas à se rendre sur un autre établissement si leur établissement d’affectation pour la journée est fermée ! Pour mettre en oeuvre une telle consigne, il faudrait que les directeurs changent les emplois du temps. Il est facile d’imaginer que les directeurs ne le feront pas !

Le chef d’établissement d’un PIAL du département a indiqué dans un mail destiné aux AESH je cite « Si l’école est fermée et qu’une garderie est mise en place par la collectivité et que les élèves sont présents : vous devez être présent(e) et assurer leur accompagnement ».

Cela est totalement FAUX sauf si une convention existe entre la mairie et l’éducation nationale (cf point 2 développé avant). Le SNUDI FO 63 est intervenu immédiatement auprès de l’Inspection Académique pour qu’une rectification soit faite !

A noter : de très nombreux agents territoriaux répondront favorablement à l’appel à la grève interprofessionnelle à partir du 5 décembre, il sera donc très difficile pour les mairies de mettre en oeuvre le SMA dans les écoles. Certaines communes ont déjà annoncé sa non-mise en place.

Ainsi, que votre école soit fermée ou non, vous n’avez rien à dire à personne quant à votre absence à partir du 5 décembre.

Pour toutes questions, contactez le syndicat par téléphone : 

AESH Eleonore Chavoix : 06 30 04 28 85 ou mail fo.snudi63@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *