Pour mettre fin au chaos, l’urgence, c’est la création de postes à la hauteur des besoins et l’arrêt des contre-réformes !

Le ministre Blanquer a aggravé le chaos dans les services, les écoles et les établissements scolaires. Les effectifs surchargés, la dégradation des conditions d’enseignement, cela ne semble pas l’alarmer. Il a rendu 75 millions supplémentaires à Bercy cette année, après les 600 millions d’euros des années précédentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.